Magazine Geek de France
Test du jeu vidéo Ride 3 Test du jeu vidéo Ride 3
Milestone ravit les amateurs de jeux vidéo en lançant un troisième épisode de Ride. Ride 3 arrive avec une simulation moto ultime aussi réalisme... Test du jeu vidéo Ride 3

Milestone ravit les amateurs de jeux vidéo en lançant un troisième épisode de Ride. Ride 3 arrive avec une simulation moto ultime aussi réalisme que jamais. Afin de satisfaire les férus de Superbike, ce jeu propose 230 modèles avec plus de 70 cylindrées inédites, 27 constructeurs et au moins 7 catégories de moto. Côté menu, on trouve un mode carrière évolutif, un mode combinant course rapide, course contre la montre et course d’accélération, des défis hebdomadaires et des joutes en ligne.

 

Un visuel unique en son genre

Ride 3 arbore un beau visuel aussi bien concernant les vêtements des pilotes, le respect des tracés que la modélisation des véhicules. Les 230 modèles de moto issus de grandes marques comme Kawasaki, Ducati… et subdivisés en 7 catégories offrent une grande sensation de conduite. Pour les circuits, il y en a une trentaine avec plusieurs variantes dépendamment des conditions météorologiques et des types de courses. Malheureusement, il manque un peu de dynamisme sur l’évolution des configurations météo. Également, même si les tracés sont parfaits, c’est un peu faible en terme public. Une fois sortie des tracés purs, on note aussi une absence de dépaysement. Côté sonore, on trouve dans le menu des musiques instrumentales. Pendant les courses, on entend le bruit des moteurs de différentes motos.

 

Une immersion totale

Pour le contenu, on ne se plaint pas avec le mode carrière monstrueux avec 8 types de courses allant de la course classique à la course à checkpoint. Si on veut finir l’intégralité du mode, il faut entre 80 et 100 heures. Notons aussi le mode en ligne avec une incroyable durée de vie, mais n’oublions pas les futurs contenus payants et gratuits du titre qui risque de faire scotcher les joueurs à ce jeu vidéo. Il est possible de customiser les motos achetées. On ne parle pas ici de tuner de manière surréaliste le bolide, mais d’avoir plus de possibilités de réglages avant chaque course. Pour la personnalisation du pilote, le joueur peut changer l’ensemble des tenues de course. Ride 3 propose plusieurs tenues venant des grandes marques d’équipementier moto, mais dommage pour la personnalisation du personnage, il n’y a pas beaucoup de choix de visages et de coupes de cheveux.

 

La conduite au virage

Concernant la conduire in-game lors des courses, Ride 3 affiche un équilibre rarissime. Il y a différents niveaux de difficulté permettant une courbe de progression suivant les souhaits du joueur. Le jeu propose un total contrôle de la moto. Il y a plusieurs vues dont celle avec une casque sur la tête présentant la même contrainte de visibilité. Pour anticiper et pour réaliser parfaitement les différents virages, il va falloir bien contrôler l’équilibre entre les freins avant et arrière, mais bien évidemment, cela dépend des différents motos et calibres. Grâce au bouton rewind, le joueur peut revenir pour refaire un virage mal exécuté, et c’est utile en termes d’apprentissage. Précisons que l’apprentissage est nécessaire pour s’habituer et pour trouver la meilleure façon de prendre un virage, que ce soit pour la maîtrise de la moto que pour les tracés des courses. Il y a également un tutoriel sur l’entraînement, mais c’est peu explicite.

 

Découvrez également Discord, le nouveau concurrent de Steam avec sa boutique de jeux vidéo PC.